Chargement . . .

⚙ Pièces détachées industrielles d’occasion, obsolètes, neuves ou reconditionnées : 7j/7

04.26.72.45.59

+ 5000 piéces

Garantie 3 à 24 mois

Produits 100% testés

Livraison en 24h

30 Jours fin de mois

Satisfait ou remboursé

FAQ - Vendeurs

 

COMPTE ET PROFILS

Informations sur les comptes,

les profils et les offres.

_____________

Spare-Place gère deux typologies de vendeur :

  1. Vendeurs Pro : ce sont des vendeurs professionnels dont le métier est de vendre des pièces de rechange industrielles reconditionnées ou d’occasion.
  2. Vendeurs : ce sont des industrielles dont le métier n’est pas de vendre des pièces de rechange industrielles mais ils se trouvent avec du stock inutilisé suite à une rénovation de ligne ou un stock « dormant ».

Au démarrage de la marketplace, les vendeurs Pro et les autres vendeurs auront les mêmes interfaces.

Dans tous ce qui suit, on parlera de vendeur, ce qui inclus le vendeur pro et le vendeur.

À quoi ça sert un compte vendeur ?
Votre compte vendeur (/connexion) est votre espace personnel, professionnel.
Grâce à celui-ci, vous pouvez :

  • Gérer vos informations professionnelles,
  • Mettre à jour les CGV
  • Mettre des produits en vente
  • Gérer la vente
  • Gérer les litiges
  • Contacter l’acheteur
  • Contacter Spare-Place par rapport à une commande
  • Gérer la comptabilité
  • Gérer les promotions et les codes de réduction



Comment créer un compte vendeur ?
La création du compte vendeur se fait à travers le front office.

Pour créer un compte vendeur, il y a 3 étapes. La première étape est la validation par l’administrateur de la marketplace. La 2ème étape consiste à valider les KYC par le prestataire de paiement. La 3ème étape consiste à signer le présent CGS et paramétrer l’interface du vendeur.

1er étape : Le vendeur accède au Front Office et clique sur « devenir vendeur ».

Les infos à renseigner sont :

1- Email, mot de passe, confirmation de mot de passe

2. Information de l’entreprise : Code SIRET (la saisie du code SIRET remplira automatiquement tous les autres champs) : nom de l’entreprise, Type de compte, Adresse de l’entreprise, Ville, Code postale, Site Web, Pays, département, Nombre de salariés

3. Information du titulaire : Civilité, Nom, Prénom, Adresse du titulaire, Ville, Code postale, Nationalité (pré-remplie en fonction du pays de l’entreprise), date de naissance, pays, département, Numéro de téléphone fixe, Numéro de téléphone portable

4. Descriptif produit : Le nombre de produits à référencer ainsi qu’un bref descriptif.

Une fois cette étape franchie, une vérification est faite par les administrateurs de la marketplace et valide ou pas le compte.

Si validation du compte, le vendeur reçoit une notification et passe à la deuxième étape.

2ème étape :

Le vendeur est invité à saisir les KYC. Pour cela il est invité à :

1. Renseigner les documents demandés par le prestataire de paiement : Une preuve d’identité, les statuts complets à jour et signés et un extrait Kbis de moins de 3 mois pour une entreprise ou une déclaration INSEE pour un auto-entrepreneur.

2. Déclaratif du bénéficiaire : le vendeur est invité à compléter son profil en saisissant des informations supplémentaires sur le représentant légal de l’entreprise. Pour les auto-entrepreneurs, cette partie n’est pas demandée.

Ces informations sont : Civilité, Nom, Prénom, Nationalité, Pays de résidence, Date de naissance, ville de naissance, pays de naissance

3ème étape :

Cette étape peut être menée en même temps que la 2ème étape. Elle consiste à :

 

  1. Signer les conditions générales de service CGS
  2. Renseigner les conditions générales de vente du vendeur
  3. Paramétrage du compte vendeur : Zones, modes de livraison, règles de facturation, taxes,….

 

 

 

VENDRE

UNE PIÈCE DÉTACHÉE

Informations sur la vente

de pièces détachées.

_____________

 

Quels produits ?
Tous les composants électriques de contrôle de commandes ou d'automatisme considérés comme pièces de rechange dans le secteur de l’industrie.

 

Une seule catégorie sera ouverte à la vente au démarrage de la marketplace. C’est la catégorie « Automatismes ». D’autres catégories seront ouvertes au fur et à mesure :

Ces catégories sont :

Automatismes : Automates programmables, Contrôleurs de mouvement, Terminaux,…

Transmission mécanique : Roulements, Accouplements, Moteurs et Moto-réducteurs,…

Transmission Hydraulique : Pompes, Instrumentation,….

Transmission Pneumatiques : Raccords, Actionneurs, Distributeurs, ….

Usinage : métrologie, machines outils,…

Machines industrielles : emballage, bols vibrant, presses, machines outils,……

 

Comment mettre en vente un produit ?

 

La création des produits se fait par deux moyens. Le premier est de créer les offres, une par une.

La deuxième est d’importer un fichier CSV.

Les informations nécessaires pour créer un produit

 

  1. La référence* : c’est la référence fabricant du produit. Cette référence permettra aux acheteurs de trouver la référence facilement sur le web ou directement sur le moteur de recherche de la Marketplace.

 

  1. La marque* : la marque permet d’être utilisée dans la recherche du produit dans le web ou le moteur de recherche de la Marketplace.

 

  1. La catégorie* : c’est très important de savoir dans quelle catégorie le produit est rangé. Ceci permettra à l’acheteur de trouver le produit s’il cherche par catégorie. Dans le cas ou la sous/sous catégorie est difficile à trouver, nous avons créé pour chaque sous catégorie une sous/sous catégorie « autre ». Par exemple un automate programmable dont vous ignorer la gamme (Simatic 7, Modicon,…), vous pouvez le ranger dans Automatismes>>automates programmables>>autres.

 

 

  1. Le Nom : C’est le nom qui apparaitra comme titre de l’annonce. Le nom n’est pas obligatoire, mais pour augmenter vos chances que le produit soit trouvé facilement, vous pouvez le personnaliser. Voilà la composition du nom retenu par Spare-Place :

{Référence} + {Marque} + {SS catégorie} + {SS SS catégorie}

 

Exemple : 6ES71211BB000AA0 Siemens Automates programmables Simatic S7

 

  1. Référence vendeur : c’est la référence interne du vendeur
  2. Code EAN : ce code permettra de faciliter la recherche d’un produit à travers le web ou sur le moteur de recherche de la plateforme.
  3. Eco Participation : Montant de l’éco-participation pour les éco-organismes
  4. Etat du produit* : Il y a 5 états de produits qui sont définis par EcoSpare
    1. Neuf dans son emballage d’origine : le produit n’a jamais été utilisé. Il est toujours dans son état d’origine
    2. Neuf mais pas dans son emballage d’origine : le produit n’a jamais été utilisé. Mais il a été déballé. Il ne dispose plus de son emballage d’origine
    3. Occasion : le produit a déjà été utilisé. Il est en parfaite état de fonctionnement. L’état extérieur du produit et son esthétique sont détaillés dans le descriptif et sur les photos
    4. Reconditionné : le produit a déjà été révisé et des pièces d’usure changées. L’état extérieur du produit et son esthétique sont détaillés dans le descriptif et sur les photos
    5. Ne fonctionne pas : le produit ne fonctionne plus. Il est vendu pour être réparé ou pour pièces.

 

  1. Statut* : activé ou désactivé. Le statut activé veut dire que le produit passe directement en modération pour être affiché dans le Front Office. Le statut désactivé veut dire que vous voulez faire des modifications avant de le publier. C’est considéré comme un brouillon.
  2. En stock* : c’est le stock des produits
  3. Stock Infini : cela veut dire que le stock n’est pas limité. Néanmoins, il y aura des quantités limitées par commande.
  4. Garantie* : la garantie est obligatoire. Elle peut être de 3/6/12/18 ou 24 mois
  5. Pays de localisation du produit* : c’est important de le désigner pour faciliter le choix du produit par l’acheteur.
  6. Données méta : nom SEO, Titre de la page, Description Méta et les mots clés méta. Ce sont des éléments prérempli mais, le vendeur a la possibilité de saisir d’autres informations
  7. Description courte : ce sont des informations courtes sur le produit
  8. Description complète : ce sont des informations complète sur le produit.
  9. Photo du produit* : au minimum une photo est demandée lors de la mise en vente d’un produit.

 

  1. Première méthode pour publier un produit

 

Cette méthode consiste à remplir tous les champs de la fiche produit. A minima les champs obligatoires en gras. Il y’en a neuf. Si la référence est déjà connue de notre système, les champs catégorie et marque seront remplis automatiquement. Ce qui ramènera le nombre de champs obligatoires à sept.

 

  1. Deuxième méthode de publication d’un produit

 

Cette méthode consiste à importer une liste de produits en format CSV. Pour le faire, il est possible de télécharger un gabarit. Ensuite, il faut remplir les champs obligatoires. Une fois les champs remplis, on importe le fichier dans le back office. Les produits sont ensuite affichés dans le front office une fois modérés par l’administrateur.

 

 

Est-ce que c’est possible d’être accompagné au début par Spare-Place jusqu’à la publication de l’annonce ?

 

Spare-Place accompagnera tous les vendeurs individuellement tous les vendeurs à l’inscription, le paramétrage et à la mise en vente des produits.

 

Est-ce qu’un vendeur peut acheter des produits sur la marketplace ? (question déroulante + )

 

Oui, en effet tous vendeur peut acheter des produits sur la marketplace. Pour voir le tableau de bord « acheteur », il faut basculer de la vue vendeur à la vue acheteur en cliquant sur « Espace Acheteur ».

 

 

GESTION DES LITIGES

Comment suivre un litige

_____________

 

 

 

Comment savoir qu’il y a un litige sur une commande acheteur ? (question déroulante + )

 

Un litige est toujours initialisé par l’acheteur. Ce litige peut avoir plusieurs raisons :

 

  1. L’acheteur déclare ne pas avoir reçu le produit
  2. L’acheteur a changé d’avis (avant ou après expédition du produit)
  3. C’est une erreur de commande
  4. Le produit ne fonctionne pas
  5. Le produit est cassé ou défectueux
  6. Le produit ne correspond pas à sa description
  7. L’emballage du produit est arrivé abimé

 

Le vendeur est notifié par mail et par notification sur son interface. Il peut consulter le litige dans le détail de la commande au niveau de l’onglet « voir litige ».

 

L’acheteur a ouvert un litige, que dois-je faire ? (question déroulante + )

 

Selon la nature du litige, l’action du vendeur peut être différente. Ci-dessous les différents cas possibles :

 

L’acheteur déclare ne pas avoir reçu le produit et souhaite un remboursement : Dans ce cas, l’acheteur ouvre un litige depuis le détail de la commande. Le vendeur et l’administrateur sont notifiés.  Le vendeur mène une enquête pour voir si le colis expédié a été reçu par l’acheteur ou pas avec le numéro de tracking. Le cas échéant, il se rapprochera du transporteur. La messagerie interne est à utiliser pour échanger avec l’acheteur et essayer de trouver une solution satisfaisante. Le vendeur prendra une décision d’accepter ou de refuser le litige suite à cette enquête.

Si le litige est accepté, un remboursement est déclenché par l’administrateur.

Si l’acheteur n’est pas d’accord avec la décision du vendeur, l’opérateur de la marketplace ou son médiateur examinera les arguments des uns et des autres. Il prendra ensuite une décision qui doit être acceptée par l’acheteur et le vendeur. S’ils n’acceptent pas cette décision, ils peuvent « saisir les autorités compétentes suivant la loi N° …… »

 

 

L’acheteur a reçu le produit mais a changé d’avis, ou c’est une erreur de commande : Si l’acheteur a reçu le produit mais il a changé d’avis. Il a le droit de retourner le produit dans le délai de 14 jours à partir de l’expédition du produit.

Pour être remboursé, il faut que le vendeur reçoît le matériel dans le même état qu’il l’a renvoyé. Le vendeur accepte le retour. Ensuite, l’administrateur procède au remboursement.

 

Si l’acheteur n’est pas d’accord avec la décision du vendeur, l’opérateur de la marketplace ou son médiateur examinera les arguments des uns et des autres. Il prendra ensuite une décision qui doit être acceptée par l’acheteur et le vendeur. S’ils n’acceptent pas cette décision, ils peuvent « saisir les autorités compétentes suivant la loi N° …… »

 

 

L’acheteur déclare que le produit ne fonctionne pas ou défectueux : le vendeur contacte l’acheteur par le biais de la messagerie interne et essaye de comprendre pourquoi. Parfois une mal utilisation ou mise en service du produit peut conduire à cette affirmation.

 

En effet, cela peut venir de plusieurs raisons : Par exemple, il y a quelques produits alimentés avec des piles. Quand le produit reste plusieurs mois sans fonctionner, cette pile peut être vide. Il faut peut-être essayer de changer cette pile et voir si ça marche.

 

Si l’acheteur insiste et souhaite retourner le produit, il peut le faire tant que la commande n’est pas en statut « terminé », c’est-à-dire toujours dans les 14 jours qui suivent l’expédition du produit par le vendeur.

 

Dès réception du produit par le vendeur, il doit vérifier si le produit retourné est dans le même état que le produit vendu ou pas. Par la suite, il doit accepter ou refuser le retour avec des commentaires.

 

Si le retour est accepté, un remboursement est déclenché par l’administrateur.

Si le retour est refusé et l’acheteur n’est pas d’accord avec cette décision, il le fait savoir sur la plateforme via la messagerie. L’administrateur ou son médiateur examine les arguments de l’acheteur et du vendeur et prend une décision. Cette décision doit être acceptée par l’acheteur et le vendeur.

S’ils n’acceptent pas cette décision, ils peuvent « saisir les autorités compétentes suivant la loi N° …… »

 

L’acheteur a reçu le produit et l’emballage était abimé avant son ouverture :

 

L’acheteur doit prendre des photos comme preuve à joindre au litige qu’il doit ouvrir au renvoi du matériel.

Dès réception du produit, le vendeur constate les dégâts et se retourne contre le transporteur. Dès l’acceptation du retour par le vendeur, le remboursement sera effectué par l’administrateur de la plateforme.

 

Si le retour est refusé et l’acheteur n’est pas d’accord avec cette décision, il le fait savoir sur la plateforme via la messagerie. L’opérateur de la marketplace ou son médiateur examinera les arguments des uns et des autres. Il prendra ensuite une décision qui doit être acceptée par l’acheteur et le vendeur. S’ils n’acceptent pas cette décision, ils peuvent « saisir les autorités compétentes suivant la loi N° …… »

 

 

GARANTIES ET SAV

Quelle garantie, que faire si produit et sous ou hors garantie

_____________

Que faire quand un produit en garantie tombe en panne pendant la garantie ? (question déroulante + )


Quand le produit en garantie tombe en panne, l’acheteur envoie un message au vendeur via la messagerie interne l’informant de la panne constatée. Le vendeur propose des solutions à l’acheteur : dépannage, remplacement ou remboursement. Comme les fonds ont été virés au vendeur, c’est à lui de décider sur la suite donnée. Si aucun accord n’est trouvé, l’administrateur peut intervenir pour trouver une solution satisfaisante. Si aucun accord n’est trouvé, le vendeur et l’acheteur acceptent à la décision de l’administrateur.

 

Que faire quand un produit hors garantie tombe en panne pendant la garantie ? (question déroulante + )

 

Quand le produit hors garantie du vendeur tombe en panne, ou bien le vendeur dispose d’un autre produit dans le stock. Dans ce cas, l’acheteur peut remettre dans le panier le même produit. Si le produit n’est plus en stock chez le vendeur, la marketplace vous propose d’autres produits chez d’autres vendeurs.

 

 

PROTECTION DES VENDEURS

Comment Spare-Place protège ses vendeurs

. _____________

 

Comment je suis protégé en cas de litige ouvert abusivement par l’acheteur ? (question déroulante + )

 

Dans plusieurs cas de litiges, le vendeur doit recevoir le produit et vérifier s’il correspond au produit qui a été vendu. Aussi de vérifier si le produit est dans le même état initial et qu’il n’a pas été échangé ou abimé par l’acheteur. Cette étape est décisive car c’est elle qui donne raison ou pas à l’acheteur.

 

C’est pour cette raison que nous conseillons aux vendeurs de marquer leurs produits par des photos supplémentaires ou marquage par feutre indélébile. Ceci permet de voir si le produit reçu est le même que le produit vendu.

 

En cas de désaccord, l’administrateur examinera avec attention les justificatifs des uns et des autres pour trancher et prendre une décision de rembourser ou pas l’acheteur.

 

Les administrateurs de la marketplace sont au courant du comportement de quelques acheteurs malveillants !

 

Comment les vendeurs sont évalués par les acheteurs ? (question déroulante + )

 

Pour chaque transaction, l’acheteur peut noter le vendeur quand le statut de la commande est en statut « terminé ». C’est-à-dire que la commande a été expédiée par le vendeur et que l’acheteur a reçu le matériel en bonne état. C’est-à-dire qu’il n’y a pas eu de litige d’ouvert de la part de l’acheteur.

S’il y a un litige d’ouvert pendant la transaction, il n’y a pas de possibilité de laisser un avis. En effet, on estime que dans ce cas, l’avis peut ne pas être objectif.

Pour le commentaire, l’acheteur est invité à répondre à ces 3 questions :

  1. Quelle était la précision de la description de l’article ?

Note de 1 à 5 sous forme d’étoiles,

Et un commentaire à laisser

  1. Avez-vous été satisfait de la communication du vendeur ?

Note de 1 à 5 sous forme d’étoiles, sans commentaire à laisser

  1. Le produit a-t-il été expédié rapidement ?

Note de 1 à 5 sous forme d’étoiles, sans commentaire à laisser

Ces notes collectées seront prises en compte pour évaluer le rang du vendeur et aussi pour améliorer le service rendu à nos clients.

L’acheteur n’a pas le droit de demander des extras par rapport à la commande initial en échange d’un commentaire positif. Ceci est interdit sur la marketplace

 

Est-ce que la note laissée par l’acheteur peut être contesté ? (question déroulante + )

Le vendeur peut contester un commentaire et une note s’il estime que c’est injuste. Dans ce cas, il prend contact avec les administrateurs de la marketplace par messagerie interne ou par mail. L’administrateur étudiera la demande du vendeur et prendra une décision.

Si le commentaire est abusif, l’administrateur peut ne pas le prendre en compte pour le calcul de la nôtre globale du vendeur.

 

J’ai vendu un produit mais je n’ai jamais reçu d’agent, que faire ? (question déroulante + )

 

Techniquement, ce cas ne nous pourra jamais exister car le vendeur ne pourra accepter la commande et l’expédier que quand l’argent est réellement chez nous. Par conséquent, le vendeur est toujours protégé contre cette fraude.

 

C’est quoi le rang du vendeur ? (question déroulante + )

 

Chaque vendeur dispose d’un rang qui lui octroie certains privilèges comme la mise en avant des produits de la boutique, des partenariats privilégiés, ….

 

Il existe trois rangs de vendeurs :

 

Excellent Vendeur : note globale > 95

Le vendeur offre un très bon service au client. Il dépasse tous les critères de classement d’identification de statut.

 

Très bon vendeur : note globale entre 90 et 95

Le vendeur offre un bon service au client. Il répond à tous les critères de classement d’identification de statut.

 

Bon vendeur : notre globale entre et 80 et 90

Le vendeur n’est pas très bon sur 1 critère maximum.

 

Aucun statut : note globale < 80

Le vendeur offre un service moyen au client. Il ne répond pas à tous les critères de classement pour identifier le bon statut.

La boutique du vendeur n’est pas mise en avant.

 

Ce vendeur peut être désactivé à tout moment par l’administrateur.

 

NB : Le rang du vendeur est déterminé après 3 mois d’existence sur la plateforme et à partir de la première transaction.

Au démarrage de la plateforme, tous les vendeurs seront classés en « nouveau vendeur ».

 

Quels sont les critères d’évaluation pour les rangs ? (question déroulante + )

 

Les 3 critères d’évaluation pour déterminer les rangs du vendeur sont :

Taux de défauts : Ce le nombre de transactions avec défaut / nombre de transactions.

Les commandes avec défaut sont les commandes avec litiges dont le libellé est :

 

Ne correspond pas au produit commandé.

 

Produit cassé ou défectueux.

 

Produit n’a jamais été reçu par l’acheteur.

 

 

Taux de délai de réponse au client : Le délais est déterminé à 48h. Ce sont le nombre de réponses > 48h / Nombre de toutes les sollicitations.

 

Note globale du vendeur : Cette notre intègre la satisfaction du client par rapport au produit reçu, le délai de livraison et la communication du vendeur.

 

NB : S’il s’avère que la note donnée au vendeur est abusive, elle peut pas être prise en compte dans le calcul du rang du vendeur.

 

MODE DE PAIEMENT

Moyens de paiements acceptés,
modalités et sécurité.

_____________

 

 

Quels sont les moyens de paiement acceptés (question déroulante + )

 

Les moyens de paiement acceptés sont :

  • Les cartes bancaires
  • Les prélèvements directs SEPA

 

Quant est ce que je suis payé ? (question déroulante + )

 

Le vendeur dispose d’un délai de 14 jours à partir de l’expédition du produit. Pendant ce délai l’argent reste dans un compte de cantonnement jusqu’à ce que le statut de la commande passe en « terminé ».

 

A la fin des 14 jours, et s’il n’y a pas de litige le prestataire de paiement procède automatiquement au virement de l’argent sur le compte du vendeur. Il n’y a pas besoin d’accéder au tableau de bord du prestataire de paiement. Toutes les informations sont sur le tableau de bord.

 

La commission est automatiquement virée sur le compte de Spare-Place. Une facture est générée et disponible dans l’interface du vendeur.

 

Le paiement se fait directement sur le compte bancaire renseigné par le vendeur.

 

 

EXPÉDITION ET LIVRAISON

Quels tarifs, quels délais, pour combien ?

_____________

 

Les tarifs et les délais sont indiqués par le vendeur pour chaque produit vendu sur la plateforme.

 

Quels modes de livraison sont disponibles ? (question déroulante + )

Les vendeurs peuvent faire appel à tous types de transporteurs présents sur la plateforme
Colissimo, Chronopost, DHL, TNT, UPS, Colissimo, Mondial Relay…

Leurs délais varient entre 1 à 5 jours ouvrés.
 

Le vendeur active le mode de livraison qu’il souhaite utiliser parmi la liste ci-dessous.

Colissimo

Chronopost

DHL,

TNT,

UPS,

Colissimo,

Mondial Relay…

 

Si toutefois il y a un mode de livraison qui manque, le vendeur peut demander à l’administrateur de le rajouter.

 

Quels délais sont proposés ? (question déroulante + )

La livraison peut-être de 1 à 5 jours ouvrés.

 

Trois modes de livraison sont proposés :

  1. La livraison économique : type Mondial Relais ou autre en 2/5 jours ouvrés.
  2. La livraison standard : type colissimo ou autre en 1/2 jours ouvrés
  3. La livraison rapide : type Chronopost, DHL, UPS, TNT ou autre en 1 jour ouvré.

 

Le vendeur peut choisir un autre mode de livraison qui permet de tracker et livrer le colis avec les mêmes conditions que le transporteur choisi à condition de le mentionner à coté du numéro de tracking.

 

Quels tarifs ? (question déroulante + )

 

Les frais de livraison sont établis par les vendeurs, lorsqu’ils mettent leurs produits en vente. Ils varient en fonction du produit, de la destination et du mode de livraison.

Ses frais peuvent aussi être gratuit si les vendeurs le décident.

Ses frais sont calculés sur la base des frais du produit principal plus le produit supplémentaire.

 

 

x
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible.
En continuant à utiliser notre site web, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. En savoir plus. Continuer